Vallon X Blüeme Ambrée à l’aspérule

AmbréeAmerican Amber AleSpice / Herb BeerFrancePremiumArtisanaleNon-filtréeVegan
6,1 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 9,09 €/L | Vente directe
Publié le 02/06/2019, par Mathieu

Alors que j’étais très occupé à ne pas écrire d’articles durant des mois, une non-activité qui s’avère finalement très chronophage, Quentin de la Brasserie du Vallon, lui, a eu l’outrecuidance au contraire de redoubler d’activité. Et vas-y que je te fais de l’hydromel et de la limonade, vas-y que je débarque dans le Youtube-game et surtout, vas-y que je fais des collabs. Alors pour faire plaisir au copain j’ai retroussé mes manches, dérouillé le décapsuleur et en avant Guingamp.


Et si j’écris Guingamp, c’est uniquement pour parler comme un quinquagénaire, puisque nous restons en Alsace. Une Alsace réunifiée même car derrière cette collab se cache Sophie de la brasserie Blüeme (qui signifie “fleurs” en alsacien, on en reparle bientôt promis) située à Strasbourg, ainsi que Quentin de la Brasserie du Vallon, domiciliée elle à Steinbach. Le Haut-Rhin et le Bas-Rhin réunis en un megazord brassicole le temps de quelques recettes, dont notamment cette ambrée à l’aspérule odorante.


Cette american amber ale arbore une superbe robe caramel, filée d’une légère effervescence. La mousse est d’un joli blanc cassé qui retombe en un fin col d’un demi-centimètre environ. Le nez est légèrement floral, foin coupé et pointe de caramel. En bouche, elle s’avère douce et délicate pour une ambrée, avec des arômes floraux lentement relevés par la chaleur de l’alcool qui s’installe doucement. C’est une bière qui aux premiers abords se fait très discrète, avec ses arômes furtifs et son amertume passe-partout. Elle paraît même presque décevante.


Sauf que pour une raison qui m’échappe, chaque nouvelle gorgée amène plus d’intensité. Peut-être est-ce le temps de s’habituer au goût subtil de l’aspérul, mais cette bière se transforme réellement au fil de la dégustation, en se réchauffant, et exhale des notes de vanille, de miel et de foin coupé. La fin de bouche surtout est incroyable, d’une infinie longueur florale, où l’aspérule s’exprime pleinement. C’est une bière surprenante qui demande d’être apprivoisée.





Verdict

Cette bière ambrée à l’aspérule a tout ce que j’attends d’une bière qui sort de l’ordinaire. Tandis qu’avec une IPA au citra ou une stout le chemin est généralement balisé et l’on se doute par avance de ce que l’on retrouvera à la dégustation, ici rien n’est fait pour nous prendre par la main. On a d’abord l’impression de boire une ambrée sans trop de relief, sauf qu’en se montrant attentif et en prenant le temps de la laisser se réchauffer, elle dévoile peu à peu ses arôme subtils d’aspérule odorante. La puissante fin de bouche qui n’en finit pas n’est qu’une juste récompense pour celui qui aura pris le temps de s’attarder sur cette bière qui cache bien son jeu.

notre note
4
/5
Top Beer
votre note*
4.5
/5
* Note moyenne sur 2
avis visiteurs.

Cet article a été rendu possible grâce aux tipeurs. Merci à eux ! Rejoignez-les sur

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quentin de la Brasserie du Vallon

Salut, super article, merci beaucoup ! 😃

Je me permets un petit commentaire non seulement pour te remercier pour ce retour très positif et détaillé, mais aussi pour apporter mon point de vue sur cette bière (que j’ai moi-même brassé avec Sophie de la Brasserie Blüeme, qu’il n’y ai pas d’ambiguïté pour les lecteurs).

Tu parles d’un côté épicé que certaines ressentent, et bien je fais justement partie de ces gens qui la trouve un peu épicée, en plus du reste. Un léger gout de cannelle pour être plus précis ! Et pour ma part, ce petit gout de cannelle associé au côté caramélisé/biscuité de la bière ambrée donne une note de speculoos que j’adore 😉🍻

J’ajouterai que, lors des nombreuses dégustations (bières servies à la pression) sur les festivals notamment, certains y ont ressenti des notes de fruits confits (c’est logique, entre les saveurs fruitées et mielleuses) et d’autres y ont même décelé une très légère note chocolatée en fin de bouche ce qui m’as d’ailleurs beaucoup surpris vu la très faible dose de malts torréfiés utilisés pour apporter un peu de couleur en plus.

Enfin, pour terminer en toute logique, j’ai un mot à ajouter à propos de la fin de bouche ! Je trouves que l’aspérule à tendance à rester très longtemps sur la langue, plusieurs minutes après une gorgée même ! À mon avis c’est aussi pour ça que les premières gorgées tu ne sens pas grand chose mais que ça va crescendo : les saveurs s’accumulent petit à petit et s’amplifient donc au fil des gorgées !

Bref, faut que j’arrête de parler là sinon j’vais finir par écrire un deuxième article dans l’article ça va pas l’faire ^^

Encore merci et vivement la suite !!

La bise 😘

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE