Uberach Blanche

BlancheWitbierFranceArtisanaleNon-filtréeVegan
4,8 % vol | Bouteille verre 50 cl | Prix constaté : 7,10€/L | Grande surface
Publié le 28/11/2017, par Mathieu

“Légère comme le voile d’un elfe gracile, la blanche Uberach révèle dès la première gorgée un plein bouquet d’arômes subtils de plante sauvage. Épicée et fruitée, son attaque en bouche séduit au premier assaut gustatif où sa grâce suave se fait enjôleuse autant que câline pour tout palais vierge de tels amours. Authentique “Dame Blanche“ du Val de Moder, cette friandise acidulée hante dorénavant votre bouche aussi inoubliable que sa brasserie d’origine. Château des fées brassicoles d’Alsace, bâti au delà de l’eau telle une île bienheureuse, la brasserie Uberach compte désormais en vous un chevalier servant de plus.”


Je ne prête d’ordinaire que peu d’intérêt au petit texte présent sur l’étiquette des bières que je bois, mais cette fois impossible de faire l’impasse et de ne pas vous faire profiter de la verve lyrique digne d’un Tolkien sous coke qui accompagne l’Uberach Blanche. En plus ça me fait une intro en moins à écrire, hop.


Si au premier abord l’idée de confier la description de sa bière à son petit cousin de 14 ans qui vient de s’enfiler tout Moorcock peut sembler saugrenue, la tentative prend un peu plus de sens lorsque l’on connaît la clientèle actuelle de la brasserie. Fondée en 1999 dans une ancienne manufacture de chaussures du village du même nom, Uberach est l’une des premières brasseries artisanales à émerger après des années de domination industrielle, notamment dans une région abritant des poids lourds comme Kronenbourg et Heineken.


L’établissement propose aujourd’hui une vingtaine de bières élaborées à partir de houblons locaux, toutes très bien mises en avant sur les étalages des grandes surfaces alsaciennes. Car, avec La Saint Pierre, Uberach est sans doute la seconde brasserie à profiter au mieux du tourisme dans la région.


Autant dire que lorsque Tonton Bernard vient passer une semaine sur la Route des Vins, la “Dame blanche du Val de Moder” ça doit lui vendre du rêve par palette.


L’Uberach Blanche présente une robe jaune pâle, couleur sable, très trouble avec une mousse disparate. Le nez, très agréable, est acide, citronné, avec des notes discrètes de céréales. Au palais l’attaque se veut acidulée, avec une belle carbonatation et un corps plutôt sympathique. Le sucre se montre rapidement présent, masquant des arômes de céréales déjà bien trop rares. En fin de bouche, aucune amertume ne vient réellement contrebalancer le déséquilibre général. Une bière bien plus simple que ne le laisse entendre son étiquette.




Verdict

L’Uberach Blanche est une bière blanche correctement réalisée mais qui s’avère bien trop déséquilibrée. Avec une acidité très prononcée et un sucre omniprésent, elle semble vouloir très fort ressembler à une blanche industrielle. Hélas, sans rien pour venir compenser cet excès de sucre, les arômes peinent à s’exprimer. Une bière somme toute assez grossière, rustique, “bürisch”, comme on dirait au pays de Matt Pokora.

notre note
2.5
/5
votre note*
3.5
/5
* Note moyenne sur 2
avis visiteurs.

Cet article a été rendu possible grâce au don de Miss Glucose. Merci !

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE