Perle Démenthe

BlancheAromatiséeWitbierFrancePremiumArtisanaleNon-filtréeVegan
6,2 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 6.06€/L | Cave à bière ou grande surface
Publié le 13/11/2017, par Mathieu

Cet été, certains et certaines d’entres vous m’ont réclamé à corps et à cris des avis et des conseils sur les bières blanches. Après tout, quoi de mieux qu’une belle hefeweizen bien fraîche sous le soleil de juillet, pendant que les saucisses crépitent sur les braises et que les oiseaux chantent ? Pas grand chose j’imagine, si ce n’est sans doute deux hefeweizen bien fraîches sous le soleil de juillet. Sachez que je vous ai entendu, et c’est de ce pas que nous allons nous plonger dans la dégustation d’une bière blanche peu commune à même de désaltérer vos gosiers desséchés par le cagnard estival. Que, quoi ? Novembre ? La pluie ? Le froid ? Désolé mais je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler.


Commencer à vous parler sur ce site de la brasserie Perle avec la Démenthe pourrait ne pas être le choix le plus approprié tant d’autres bières de la même brasserie ont su par le passé lui donner ses lettres de noblesse. Et pourtant, cette bière blanche me semble être un parfait exemple du savoir-faire de son maître brasseur, Christian Artzner, capable de proposer des bières somme toute classiques dans leur approche, mais avec juste ce qu’il faut de supplément d’âme pour en faire des bières vers lesquelles ont a envie de revenir. La brasserie Perle voit le jour à Schiltigheim (oui c’est un vrai nom, et oui c’est en Alsace) en 1882, fondée par l’arrière-arrière grand père de Christian Artzner, Pierre Hoeffel. L’activité de l’établissement perdure jusqu’en 1971 où la brasserie est contrainte de stopper son activité. Ce n’est qu’en 2009 que Perle ressuscite sous l’impulsion du petit petit fils, puis en 2015 avec l’ouverture à Strasbourg de la nouvelle brasserie Perle. S’ensuivront nombre de réussites, sur lesquelles nous reviendrons sans doute à l’avenir : la Perle Blonde, la Florale, la Hop et celle qui nous intéresse aujourd’hui, la Démenthe.


Sous ce jeu de mot digne des pires calembours de Philippe Geluck se cache une bière blanche de fermentation haute classique, d’orge et de froment, à laquelle le maître brasseur a ajouté un ingrédient des plus inédit dans le paysage brassicole : la menthe. Pas d’arôme artificiel ici, juste de la menthe fraîche en quantité, agrémentée d’un cocktail d’épices (gingembre, citron et coriandre).


La Démenthe présente à l’oeil une belle robe dorée, légèrement trouble, accompagnée d’une jolie effervescence et d’une abondante mousse blanche persistante. Au nez, pas de doutes, la menthe est bien là. L’ensemble est floral, léger et délicat, légèrement houblonné avec de petites notes de céréales. On est loin de l’effet “chewing-gum” qu’on serait en droit de craindre.

En bouche, l’attaque est franche et fraîche, acidulée, avec une menthe très présente. Des saveurs florales, d’épices, de houblon et de citron se font également sentir. C’est frais et très plaisant pour peu qu’on aime la menthe, avec une sucrosité très discrète contrairement aux productions aromatisées industrielles.

La menthe est à nouveau bien tangible en fin de bouche avec un froment qui s’éveille discrètement, le tout suivi d’une amertume modérée. Une très bonne surprise.




Verdict

Cette Perle Démenthe s’avère être aussi surprenante qu’agréable. Le mariage bière et menthe fonctionne à merveille, amenant une proposition très rafraîchissante. On regrettera peut être la grande discrétion du gingembre, de la coriandre et du froment, un peu écrasés par les arômes mentholés. On ne saura que vous conseiller de tenter l’expérience pour peu que vous soyez amateur·rice de menthe ou simplement curieux.

notre note
4
/5
Top Beer
votre note*
4
/5
* Note moyenne sur 1
avis visiteurs.

Cet article a été rendu possible grâce aux tipeurs. Merci à eux ! Rejoignez-les sur

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un autre Mathieu

Je file dès ce soir chez mon caviste pour la goûter (en espérant qu’il en ait) !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE