Mort Subite Kriek Lambic

RougeAromatiséeKriekBelgiqueFiltréeIndustrielleVegan
4,0 % vol | Bouteille verre 25 cl | Prix constaté : 4,28€/L | Grande surface
Publié le 23/06/2017, par Mathieu

Fin 2015, le groupe Heineken a la raie en sauce. Les micro-brasseries se taillent une part du gâteau toujours plus importante et le phénomène prend de l’ampleur, notamment en France. Mais au lieu de continuer à beurrer son slip, Heineken contre-attaque début 2016.


Brassée par la maison du même nom (anciennement De Keersmaeker), la Mort Subite est tombée dans la poche du géant néerlandais en 2008 avec le reste du groupe Alken-Maes, dont elle est la propriété . Après un relooking complet, vu que l’étiquette vendait pas du rêve, deux déclinaisons du lambic (la Witte et la Kriek) sont massivement distribuées début 2016 en France chez les cavistes et les grandes surfaces. Heineken espérant ainsi surfer sur la vague de la bière artisanale.


Comme son nom l’indique, la Mort Subite Kriek Lambic est une bière de fermentation spontanée à laquelle on ajoute des cerises acides que l’on laisse macérer. La couleur est splendide, d’un rubis lumineux et limpide ponctué de nombreuses bulles, et la mousse, crémeuse, d’un rose clair qui retombe doucement. Au nez, les acides du lambic et les arômes de cerise se font rapidement sentir. L’ensemble fonctionne bien et l’on a hâte d’y goûter.


En bouche, la cerise est bien présente et l’amertume se fait très discrète, contrairement au sucre. Car si l’ensemble se veut agréablement acidulé, le sucre associé à la cerise l’emporte sur le reste des saveurs avec la grâce et la finesse d’un 38 tonnes sur une plaque de verglas. Pire, malgré ses 23% de jus de cerises, il ressort de la Kriek Lambic un arrière-goût artificiel des plus décevants, évoquant les heures les plus sombres du soft drink alcoolisé pour ado en mal d’ivresse. D’ailleurs l’étiquette indique justement la présence d’arômes (sans préciser si ils sont naturels). Dommage.


D’autant plus dommage que cette Mort Subite remplit globalement sa mission, elle est rafraîchissante et se laisse volontiers boire avec ses discrets 4% d’alcool. Mais comparée à la subtile Witte Lambic mise sur le marché français en même temps, et dans la même gamme, elle se montre encore plus décevante.




Verdict

Cette Kriek Lambic, malgré son statut de bière faussement artisanale se présente comme pleine de promesses avec un nez agréable et une belle robe rubis. Hélas, on en retiendra surtout un puissant déséquilibre avec un sucre trop présent et un goût de bonbon évoquant la cerise artificielle. On a davantage l’impression de boire un soda ou un soft drink, décevant en regard de ce qu’est capable la brasserie Mort Subite.

notre note
2.5
/5
votre note*
3.3
/5
* Note moyenne sur 36
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE