La fleur de houblon au fusil

Documentaire
Publié le 18/10/2019, par Mathieu

Ce qu’il y a de bien avec la bière, c’est qu’elle mène à tout. On rencontre des gens passionnants, on apprend des tas de choses, on parle de social et de capitalisme, et même que des fois on fait des documentaires avec tout ça dedans.


En friche depuis 20 ans, le cœur de la « cité brassicole » de Schiltigheim est en pleine mutation et de nouveaux projets architecturaux voient le jour. En parallèle, le monde de la bière a changé et une petite révolution est amorcée avec l’avènement des microbrasseries.

Schiltigheim a-t-elle encore du sens à s’appeler la «capitale de la Bière» ?


Prenant comme point de départ la vie et la carrière de Michel Debus, figure emblématique du monde brassicole (et hélas créateur de la Desperados), le documentaire explore le devenir de Schiltigheim, berceau alsacien de brasseries comme Adelshoffen, Schutzenberger, Perle ou encore Pêcheur (qui deviendra par la suite Fischer).



Avec l’arrivée d’Heineken à la fin des années 90, le paysage industriel local s’est vu radicalement transformé. Fermetures de brasseries et transfert d’activités vers d’autres sites ont laissés place à d’immenses friches industrielles que s’arrachent aujourd’hui les promoteurs immobiliers, main dans la main avec les élus locaux. Gentrification et spéculation transforment actuellement l’ancienne ville ouvrière en cité dortoir pour strasbourgeois en quête de mieux-vivre.


© Alpaga Films

S’éloignant de la bière le temps d’aborder ces problématiques, le documentaire y revient pour mettre en parallèle l’approche assez classique adoptée par Michel Debus aujourd’hui (loin de son image d’innovateur d’il y a 20 ans) avec celle de la dernière vague de jeune brasseurs qui, sans pour autant suivre les modes, choisissent d’affirmer leur identité dans leurs recettes.


La fleur de houblon au fusil est réalisé par Yves Drua, co-réalisateur avec Mathieu Z’Graggen du film Fleur de bagne et rôdé à la réalisation de clips musicaux.


Si le documentaire aborde finalement des thématiques assez éloignées de la bière, mais non moins pertinentes, je regrette personnellement qu’il ne prenne le temps d’aborder d’autres sujet sociaux corrélés au tsunami qu’a été l’arrivée d’Heineken. Avec les fermetures de Fischer et Adelshoffen, près de 400 emplois ont été supprimés. Dans une ville de 30 000 habitants avec un taux de chômage frisant les 20%, la fin des brasseries a eu un impact considérable sur le tissu social de la cité.


Chez Adelshoffen, l’annonce de la fermeture ne s’est pas fait sans heurts. Grève illimité, occupation des lieux et séquestration du directeur du personnel, les employés sont allés jusqu’à menacer de faire sauter les bonbonnes de gaz des chariots élévateurs. Mais bon, c’est certainement là mon côté gauchiste qui parle.


Cela n’enlève rien aux qualités inhérentes du documentaire qui offre un constat finalement assez triste de ce qu’est devenu la « Capitale de la bière ». Si le sujet et le propos du réalisateur vous intéresse, je vous invite fortement à lire l’entretien avec ce dernier réalisé par Yann du Sous-Bock.


© Alpaga Films

D’ailleurs merci à lui ainsi qu’à Yves Brua pour l’invitation à participer à une des séquences du documentaire. En effet, c’est entouré des camarades Yann, Quentin de la brasserie du Vallon, Sophie de la brasserie Blüeme, Benoit et Julien du podcast Bière et moustache que je fais une brève apparition dans une scène tournée au Café des Sports de Strasbourg.

L’entretien avec Michel Debus est lui réalisé par notre consœur Carol-Ann du blog Hoppy Hours.

Le documentaire est produit par Alpaga Films et sera diffusé sur Alsace 20 aux créneaux suivants :


Samedi 19/10 à 21h
Lundi 21/10 à 14h
Mardi 22/10 à 23h
Mercredi 23/10 à 13h
Samedi 26/10 à 15h




Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE