La Dilettante La Fièvre

AmbréeRed AleFranceMicro-brasserieNon-filtrée
6 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 10,30€/L | Boutique spécialisée
Publié le 27/07/2018, par Mathieu

La Dilettante - la Fièvre
Vous connaissez Vannes ? Petite cité millénaire au fond du golfe du Morbihan, siège des Ducs de Bretagne, elle vous esbaudira par ses remparts, son château de l’Hermine et sa cathédrale Saint-Pierre nichée au coeur de la vieille ville. Oui bon, je suis pas là pour faire le guide touristique mais retenez juste que Vannes c’est relativement charmant. A la condition expresse de ne pas habiter en Alsace, parce que les maisons à colombages personnellement j’ai ma dose. Fort heureusement à Vannes il n’y a pas que de la belle pierre, on y trouve aussi de la belle bière. De la craft, qui plus est.


C’est l’histoire d’un gamin de 14 ans qui découvre la bière avec la bande dessinée “Les maîtres de l’orge”. Après une tentative de brassage dans la sorbetière de sa daronne et quelques années passées en école de commerce certainement en guise de punition, ce qui n’était alors qu’une lubie se fit doucement oublier. Une fois son diplôme en poche, Jean-Baptiste Moreau passa d’abord par l’industrie du disque à la FNAC, puis rejoignit ensuite l’organisation d’un festival de musique à la Réunion. C’est sur l’île où, pour contourner une offre brassicole très pauvre, l’idée et l’envie de brasser sa propre bière referont surface. Le résultat s’avérera concluant si bien qu’en 2013 Jean-Baptiste quitte le festival pour se consacrer à sa passion.


De là tout s’accélère avec un stage aux 3 brasseurs et le passage d’un diplôme universitaire, le seul reconnu par l’état, à la Rochelle. La brasserie La Dilettante verra le jour à Vannes l’année suivante, en 2015. Aujourd’hui la brasserie prospère et propose de nombreuses bières en brassin limité, mais la gamme permanente est la même qu’à ses débuts. On y trouve notamment une red ale : la Fièvre.


La Fièvre propose une belle robe ambrée trouble, pour ainsi dire opaque, aux reflets caramel et accompagnée d’un col de mousse écru d’un à deux centimètres. Le nez est charmant, avec de belles notes de céréales, d’herbe coupée, de fruits, de foin et de caramel. En bouche après une attaque piquante, le malt et le houblons s’expriment là encore : foin, herbe, céréales. Le corps est huileux et rond, avec une belle texture. La fin de bouche est mise en valeur par une belle note d’alcool finale, associée à une jolie amertume un peu sèche. Du bien bel ouvrage.




Verdict

La Fièvre est une ambrée de grande qualité qui parvient à faire s'exprimer les houblons, le malt et l'alcool, et ce sans favoritisme. Avec un corps des plus agréables et une finale tout aussi équilibrée, on vous la recommande sans hésiter si vous venez à passer par la cité des Vénètes. Évitez seulement de la déguster en plein cagnard, son nom y prend tout son sens.

notre note
4
/5
votre note*
4
/5
* Note moyenne sur 1
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stunfy

Très sympa cette review, c’est pas souvent qu’on voit des bières bretonnes.

Par contre autant je maîtrise à peu près les détails technique, autant tout ce qui est relatif au ressenti, c’est un peu flou. Quand tu dis que le corps est huileux, ça veut dire quoi ?

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE