Guineu Wheat India Pale Ale

BlondeIndia Pale AleEspagneMicro-brasserieNon-filtrée
6,5 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 7,88€/L | Grande surface
Publié le 20/11/2017, par Mathieu

Je suis ce que certains appelleraient un insupportable être humain. Il faut comprendre par là que dès qu’un nombre indéfini de personnes dans mon entourage s’enthousiasme anormalement pour un produit ou une oeuvre culturelle, je ne peux m’empêcher de décider (et ce sans avoir approché ne serait-ce qu’un instant l’objet estimé) que c’est de la merde. Il faut alors déployer une force de conviction impressionnante pour me forcer à me pencher honnêtement sur la question et admettre que, finalement, ben oui c’est peut-être pas mal en fait. A contrario, lorsque je suis le premier de mon cercle à découvrir quelque chose, je peux très vite m’emballer, quitte à être fortement déçu. Tout ça pour dire que lorsque j’ai découvert cette IPA catalane au froment, j’ai peut-être embarqué à bord du train de la hype sans me rendre compte que les freins avaient été sabotés.


Pour ma défense, je n’ai trouvé que peu d’informations sur cette bière et sa brasserie, l’internet mondial et le site de l’établissement s’étant montrés assez peu loquaces. Guineu (renard en catalan) est donc une microbrasserie fondée en 2009 non loin de Barcelone dans une région industrielle autrefois consacrée au textile. Si la brasserie à rencontré un franc succès sur son territoire, il fallait jusqu’à présent se rendre en cave ou dans les bars pour découvrir leur production. Depuis environ un an, ces bières catalanes sont disponibles dans les rayonnages de certaines grandes surfaces françaises, grâce à un accord exclusif avec le distributeur Néodif.


La Guineu Wheat India Pale Ale (WIPA pour faire court) est donc comme son nom l’indique une India Pale Ale au froment titrant à 6,5%. Sa robe est blonde, légèrement trouble et cuivrée, surmontée d’une abondante mousse blanche crémeuse et persistante.


Le nez est, il faut le dire, très agréable. Floral et houblonné, fait d’arômes de fruits exotiques et d’agrumes avec une pointe de résineux et de banane. Il n’a rien d’inédit mais s’avère très frais et délicat. On doit ces arômes notamment aux différents houblons utilisés lors du brassage. Ici, ce sont les houblons Summit, Columbus et Citra qui ont été employés.

Si le premier est puissamment amérisant, les seconds sont plutôt aromatiques. Ces trois variétés sont très régulièrement utilisées dans le brassage des bières IPA, d’où un profil souvent similaire.

Dans cette recette, la brasserie Guineu a également utilisé la technique du dry hopping (vu avec la O’Hara’s IPA), consistant à rajouter du houblon à la bière en cours de fermentation. Si cette pratique permet d’augmenter encore la puissance aromatique d’une bière, je ne suis pas certain que l’avoir utilisée avec le houblon le plus amérisant des trois soit une excellente idée.


Au palais, l’attaque est d’abord fraîche et franche, avec des saveurs de citron, de pamplemousse et de résineux. Ne comptez pas sur les céréales ou le froment, ils seront invisibles tout du long. La texture est légèrement huileuse, la carbonatation plutôt fine et abondante. C’est une bière assez sèche, avec une amertume très intense qui sait se montrer très agréable et désaltérante sur les premières gorgées, mais qui au final peut vite se révéler fatigante pour le palais. La fin de bouche est amère et sèche, avec une astringence importante, pénible sur la fin, toujours accompagnée de notes de résineux et d’agrumes. Une amère déception.




Verdict

La Guineu Wheat India Pale Ale, c’est un peu cet appart nickel aux peintures refaites, avec un proprio super sympa et pour lequel vous avez signé les yeux fermés. Sauf qu’après trois jours vous réalisez que les égouts refoulent dans la chambre à coucher, que le courant saute quand vous allumez le four et la machine à laver en même temps, et que sous le revêtement, les murs de la salle de bains sont prêts pour la myciculture à grande échelle. À trop vouloir en faire, la brasserie Guineu a eu la main lourde sur les houblons. En résulte une bière un peu traitre au nez très prometteur mais très amère, au point que vous ne risqueriez de ne pas la terminer.

notre note
2.5
/5
votre note*
3.7
/5
* Note moyenne sur 10
avis visiteurs.

Cet article a été rendu possible grâce aux tipeurs. Merci à eux ! Rejoignez-les sur

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ariane

Juste trop amère, dommage car les arômes sont excellents !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE