Guineu Jack The RIPA

BlondeIndia Pale AleEspagneMicro-brasserieNon-filtrée
7,0 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 7,88€/L | Grande surface ou boutique spécialisée
Publié le 14/06/2018, par Mathieu

La pluie s’abattait à verse sur les pavés de Whitechapel tandis que je sortais des échoppes de détaillants en bière d’Osborn Street. Je m’y étais tant attardé à goûter les productions du cru que la nuit était tombée. De l’autre côté de la rue, le falotier accomplissait sa tournée, un bec de gaz à la fois. Alors que je m’apprêtais à tourner à l’angle de Wenthworth, je remarqua une grande silhouette encapuchonnée. C’était lui, je le savais, j’avais lu les journaux. Et c’était moi qu’il suivait. Pressant l’allure, je m’engouffrais dans une ruelle, mais son pas s’accéléra si bien qu’il me rattrapa. La ruelle débouchait sur un cul-de-sac, et alors que je me retournais pour faire face à mon funeste sort, la silhouette me tendit une bouteille :
“Dis tu veux bien goûter ça stp ?”


Malgré un nom fleurant bon la perfide Albion, la Jack The RIPA est en réalité produite par la petite brasserie catalane Guineu dont nous avons déjà parlé par le passé et qui a très récemment fêté ses dix ans. Derrière ce jeu de mot se cache l’acronyme de Real IPA. La brasserie semble ainsi vouloir proposer sa vision de ce que doit être une « vraie » IPA. Un peu cocasse lorsque l’on constate que l’approche choisie par les Catalans se rapproche plus de l’IPA américaine moderne que de sa grande sœur britonne.


Elle propose une très jolie robe dorée, légèrement trouble, couverte d’un beau chapeau de mousse écrue persistante. Comme la dernière fois avec la WIPA, le nez donne envie. Floral, herbacé et fruité avec de nombreux arômes de pêche, de lychee ou d’ananas,il apporte également des notes de résineux et parvient à ne pas sombrer dans l’évidence qui voudrait que toutes les IPAs ne sentent que l’agrume.


Si au nez cette Jack The RIPA s’avère plutôt subtile, au palais il n’en est rien. L’attaque est franche et amère, avec des saveurs très tranchées de pamplemousse, de quinine et de résineux. Rien d’inattendu pour une IPA donc qui décide visiblement de jouer clairement la carte de l’amertume, mais un maltage un peu plus épais que ce qui se fait habituellement vient apporter du corps et d’une rondeur bienvenue.


La fin de bouche apporte ainsi de légères touches de caramel, mais reste globalement dominée par une amertume herbacée chargée en pamplemousse.




Verdict

La Jack The RIPA est un parti pris. Celui de proposer une IPA très aromatique au nez mais surtout très amère en bouche. Si un tel positionnement peut ne pas plaire à tout le monde, il faut avouer que le pari est réussi, avec un résultat final très franc et tranché, assez bien équilibré et balancé par un corps plus épais qu’à l’accoutumée. On regrettera malgré tout, comme pour la WIPA, de ne pas retrouver la complexité du bouquet aromatique à la dégustation, le houblon Mosaic apparaissant comme sous-exploité.

notre note
3
/5
votre note*
3.8
/5
* Note moyenne sur 4
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE