Coreff IPA

BlondeIndia Pale AleFranceArtisanaleFiltréeVegan
5,6 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 5,09€/L | Grande surface ou boutique spécialisée
Publié le 21/07/2018, par Mathieu

Coreff IPA
Je reviens tout juste de Bretagne, et laissez-moi vous dire que les gens sont bizarres là-bas. Culinairement par exemple, ils ne font rien comme tout le monde. Ils appellent leurs crêpes des galettes (certains les mangent même avec des saucisses), ils mettent du beurre salé absolument partout et ils boivent leur cidre dans des bols. Et niveau bière j’en parle même pas : algues, blé noir, eau de mer, tout y passe. Alors je me suis armé de courage et tel un Jean-Claude Narcy de la biture, j’ai décapsulé quelques productions locales.


Oui sauf que mon courage a des limites. Au risque de vous décevoir, je n’ai rien goûté d’audacieux du type cervoise à l’huître ou lambic au beurre salé. Ce sera pour une prochaine fois. J’ai préféré me concentrer sur des choses plus classiques, en commençant par une petite IPA brassée par Coreff et disponible dans toutes les bonnes grandes surfaces de la région.


Initialement nommé Brasserie des Deux-Rivières, la brasserie Coreff (qui signifie cervoise, en breton moyen) a été fondée en 1985 à Morlaix par Christian Blanchard et Jean-François Malgorn avec le coup de main de feu Peter Austin, fondateur de la brasserie Ringwood et précurseur du renouveau des brasseries en Grande Bretagne. Rapidement soutenue par de nombreux bars de la région et par les milieux culturels bretons toujours très chauvins, la bière Coreff est rapidement devenue un produit “identitaire”, au même titre que le Breizh Cola et d’autres trucs avec “Breizh” dans le nom. La brasserie est rachetée en 1999 par Christian Troadec, homme d’affaires et politique breton à tendance régionaliste, co-fondateur du festival des Vieilles Charrues. Il fera de la Coreff la bière officielle du festival, déménagera la production à Carhaix en 2005 et revendra ses parts en 2008.


En 2015, tant pour fêter ses 30 ans et ses origines anglaises que pour surfer sur la vague naissante, Coreff lance sa version de l’IPA. Elle présente une robe d’un blond foncé limpide, agrémentée d’un épais col de mousse blanche. Le nez est houblonné avec des notes d’agrumes et de pamplemousse très présentes. C’est assez classique, mais agréable.


Au palais l’attaque est aussi portée par les agrumes, très sèche, avec une amertume plutôt moyenne. On parvient tout juste à distinguer quelques touches herbacées mais aucune trace du malt, surement parti à la plage. Le corps est légèrement huileux, avec une belle carbonatation. Le final se veut sec, tout en pamplemousse et en amertume. C’est simple, voir simpliste, mais ça marche pas mal si on est pas trop exigeant.




Verdict

La Coreff IPA est une bière sympathique et correctement réalisée, mais bien trop unidimensionnelle à mon goût. Le ou les houblons sont les seuls à s’exprimer, et ce sans subtilité ni profondeur. Toutefois elle reste très agréable à boire et s’avère très rafraîchissante. Si le néophyte y trouvera facilement son compte, l’amateur un peu plus averti restera sur sa faim.

notre note
3
/5
votre note*
3
/5
* Note moyenne sur 1
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seblav

Bonne mais sans grand caractère il est vrai… une IPA grand public !

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE