Burgbrau Blonde

BlondePale LagerFranceFiltréeIndustrielle
4,0 % vol | Canette aluminium 50 cl | Prix constaté : 0.84€/L | Grande surface
Publié le 23/06/2017, par Mathieu

Quand je me suis lancé dans le projet Top Beer, j’étais tel un candidat aux présidentielles. Plein de belles promesses, j’annonçais fièrement être prêt à goûter toutes les bières du marché. Moi Top Beer, je donnerai mon avis sur la plus immonde des pils premier prix comme la plus noble des Imperial Stout. Moi Top Beer, je franchirai les clivages et le tourniquet du Lidl, comme la porte des caves à bière. Moi Top Beer, ben en fait j’allais vite déchanter.


C’est ici que la comparaison s’arrête, car contrairement à un président nouvellement élu, je compte bien tenir mes promesses. Me voici donc devant cette Burgbrau. Le nom, qui fleure bon le patrimoine teuton, est tracé en lettres gothiques et, comme indiqué dessus, la canette s’inscrit dans la Haute Tradition du “j’ai-pas-d’idées-vas-y-dédé-mets-un-blason-ça-fera-authentique”. Tous ces indices ne pouvant mener qu’à une seule conclusion : nous avons visiblement affaire à une bière premier prix de grande surface. D’ailleurs la brasserie Licorne, anciennement Brasserie de Saverne, se garde bien d’indiquer sur son site internet qu’elle commet ce breuvage, notamment à destination des hypermarchés Cora. On vous a vus.


Mais trêve de palabres. Nous avons ici affaire à une lager à la robe blond pâle, sans nuance, qui rappellera sans doute à certains la poche urinaire de grand-papi, la fois où sa sonde s’est délogée lors du dernier repas de famille – qu’est-ce qu’on avait ri ce jour-là. La mousse retombe vite et les bulles se font rares.


Au nez, aucun parfum ne se dégage. En bouche, une amertume ténue relativement agréable vient très vite se faire matraquer la face par un arrière-goût métallique en tenue de CRS. C’est bourrin, sans subtilité et profondément déséquilibré. Ni le malt ni le houblon ne parviennent à se frayer un chemin dans ce maelström aqueux sans goût ni corps.


Finalement, la poche urinaire de grand-papi c’était pas pire.




Verdict

La Burgbrau Blonde aurait pu être une bière de soif cradingue mais honnête, avec son prix très bas et son absence globale de caractère, mais un manque total de soin apporté au produit et une fin de bouche à la ferraille la disqualifie d’emblée. De plus, avec seulement 4,0 % d’alcool, dur de la considérer comme une bière de schlag valable.

notre note
1
/5
votre note*
1.7
/5
* Note moyenne sur 6
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tom

Elle file la chiasse

Gael

FIER DE MA VILLE DE NAISSAN… ah bah non.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE