Brewdog Hello My Name Is Marianne

BlondeDouble IPAÉcosseIndustrielleNon-filtréeVegan
8,2 % vol | Bouteille verre 33 cl | Prix constaté : 10,61€/L | Boutique spécialisée
Publié le 16/07/2019, par Mathieu

Difficile d’écrire avec légèreté en ces temps troublés. Les gilets sont jaunes, les blocs sont noirs, les porcs sont en bleus et le pavé est rouge. Le pays en voit de toutes les couleurs et si sa république de papier brûle par tous les bouts comme un resto parisien en plein mois de mars, cela n’empêche manifestement pas ses symboles de continuer à porter des valeurs de liberté et de révolution, à travers le monde.


C’est du moins ce qu’ont dû se dire les membres de la “communauté” française Brewdog au moment de donner un nom à cette double IPA en édition limitée pour la France. Par communauté, il faut comprendre ici les membres du programme Equity for Punks, qui ne sont autres que des actionnaires du brasseur écossais. Ils sont à ce jour près de 25 000 en France et ont permis à la marque de lever plus de six millions et demi d’euros. Parmi les avantages octroyés aux membres de ce petit club, celui de donner un prénom à l’une des bières “Hello My Names Is…”, cette série de double IPA aux fruits brassées en forme de “‘témoignages de reconnaissance” et destinées exclusivement aux marchés de certains pays européens. Chacune de ces bières étant parfumées avec un fruit ayant un fort lien avec le pays, c’est le cassis qui a été choisi pour cette My Name Is Marianne. Pourquoi pas, James Watt est peut-être un grand amateur de kir royal.


Toujours est-il que cette DIPA arbore une robe d’un blond profond, aux reflets cuivrés, ponctuée d’une importante carbonatation et surmontée d’une mousse blanche disparaissant rapidement.


Le nez est évidemment houblonné, fruité, avec des notes de crème de cassis et de résineux et d’alcool. L’attaque est résineuse, houblonnée, avec un corps agréable et une bouche plutôt ample d’herbes et d’agrumes, rattrapée par une franche amertume. Avec ses 8,2° d’alcool, il se fait également rapidement ressentir en milieu de bouche.


La finale est tout en alcool et en amertume, très sèche, presque astringente.

Ah et si vous vous demandez où est passé le cassis entre le nez et la bouche, ben je sais pas non plus.






Verdict

Tout comme il y a un monde entre les symboles de la République Française et la réalité, il existe un joli gouffre entre cette My Name Is Marianne et sa description. Sans être mauvaise, loin de là, c’est une Double IPA sympathique sans être très équilibrée. Heureusement qu’il s’agissait d’une édition limitée car nous n’y reviendrons pas.

notre note
3
/5
votre note*
3
/5
* Note moyenne sur 1
avis visiteurs.

Vous connaissez cette bière ? Notez-la avec nous !

1 chope2 chopes3 chopes4 chopes5 chopes


Envie de réagir ? N'hésitez pas à laisser un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION. SI VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE, CONSULTEZ ALCOOL INFO SERVICE